Rebent - Réseau benthique
Recherche  
 Etudes par secteur Emprises et état d’avancement
L’approche sectorielle 

Le Rebent et les niveaux d’approche
Rappelons qu’au niveau de la stratégie générale du REBENT, trois niveaux d’approche spatio-temporelle sont définis. Ces niveaux complémentaires correspondent en quelque sorte à des zooms, depuis une approche zonale ou régionale (petite échelle), en passant par une approche sectorielle jusqu’à une approche stationnelle (grande échelle). 

La veille
L’approche sectorielle ou intermédiaire permet de constituer un système de veille afin de détecter l’évolution des habitats en terme d’extension ou régression spatiale, de composition et d’abondance spécifique à moyen et long termes.

Photo : votre description de l’image - ©Pour une présentation générale des 3 approches, 
voir Le Rebent "Le pilote Rebent Bretagne"

Définition des secteurs
Les secteurs, de dimension restreinte, répartis de manière équilibrée autour de la Bretagne, ont été définis afin de prendre en compte la diversité des habitats existants (milieux abrités, exposés, sableux, rocheux,...) mais également en considérant les besoins de connaissances benthiques propres aux zones sensibles et en particulier aux zones Natura 2000.

L’échelle de travail à ce niveau est compatible avec celle nécessaire pour la gestion locale.

Avancement et produits cartographiques :

Consulter la section "Secteur par secteur"

Photo : votre description de l’image - ©voir "Cartes d’habitats sur les secteurs de référence" 

Photo : votre description de l’image - ©voir également Suivi Habitat-Biodiversité "Dynamique spatiale du couvert végétal"
                    

    
  

Rebent Bretagne
        © Rebent Approche sectorielle - cliquer sur l’image pour agrandir
                    Emprises des secteurs de référence 
            pour la caractérisation des habitats benthiques

Photo : votre description de l’image - ©voir "Cartes des lieux de surveillance"

Les zones intertidale et subtidale

Les secteurs définis comprennent quasiment tous une zone intertidale (zone de balancement des marées) et une zone subtidale (zone toujours immergée). Les outils et les moyens mis en oeuvre pour chacune de ces zones sont différents.  

Dans un premier temps, pour des raisons méthodologiques, la cartographie des habitats benthiques sera produite par type de zone, intertidale ou subtidale.
Dès que cela est possible une cartographie globale, intégrant les zones intertidale et subtidale, est générée.

 Photo : votre description de l’image - ©voir les Glénan

       

            


Imprimer Accueil Liens Glossaire Contacts Accessibilité Plan du site